Back to San Francisco

Dimanche 13 mars

Et voilà, nous sommes de retour à San Francisco. Ce n’était pas prévu, mais les prix des billets d’avion et des restrictions covid nous ont convaincu que c’était le meilleur choix. Au moins dans un premier temps, les jours qui viennent nous diront si nous changeons de continent ou si nous partons explorer l’ouest américain.

Nous débarquons en avance, grâce au vent arrière qui a poussé l’avion une bonne partie du trajet. Nous retrouvons vite notre chemin dans l’aéroport de San Francisco, passage de la douane, toujours un peu stressant mais peu d’attente, retrouvailles avec nos bagages et en route direction le Bart, le train de banlieue de San Francisco.

Nous nous rendons directement à l’hôtel mais aucune chambre de disponible avant 16 heures. Dommage après une nuit hachée dans l’avion. En plus, il fait un peu froid ce matin et nos kway sont au fond des sacs. Nous trouvons un café à deux pas du motel, pour nous mettre au chaud et prendre un vrai petit déjeuner. Au menu, roulés à la cannelle et boissons chaudes XXL.

Nous partons ensuite explorer le quartier de la marina et longeons la baie vers Crissy Field à l’ouest. Nous découvrons avec plaisir les vues sur le Golden Gate Bridge et Sausalito de l’autre côté.

Nous nous arrêtons sur la plage à proximité pour laisser les enfants gambader. Ils construisent une maison en bâtons tous les trois. Pendant ce temps, nous débattons sur la suite du voyage.

Nous reprenons notre balade et obliquons vers le Presidio, ancienne base militaire. Nous y croisons notamment des maisons toutes identiques et des canons.

La promenade se poursuit en pleine nature dans l’allée des amoureux. Ou l’impression de se retrouver dans la forêt. Ça grimpe ! Nous croisons de nombreux panneaux alertant sur la présence de coyotes dans le secteur mais nous ne rencontrons que des hérons aujourd’hui.

En chemin, nous achetons des gâteaux à des enfants qui organisent une vente de charité en faveur de l’Ukraine. Nous discutons quelques minutes avec leurs parents.

Nous nous rendons ensuite au parc de jeux, le Presidio Wall Playground. Il est déjà 14 heures passées, il est temps de pique-niquer car nous sommes complètement décalés. Nous reprenons le chemin de l’hôtel en passant par le quartier de Pacific Heights, qui nous offre de jolis points de vue sur la baie.

Cette fois, nous descendons par des escaliers pour retrouver notre altitude de départ. Une dernière ligne droite dans Lombard street et nous voilà au motel.

Au total, 9,5 kilomètres de marche à travers ces trois quartiers et ce n’est pourtant qu’une toute petite partie de la ville. Malgré la petite nuit, les enfants ont super bien marché et nous avons tous apprécié cette première journée.

Une fois les clés de la chambre récupérées, Léonie et Marceau font une petite sieste tardive mais nécessaire. Pas Gaspard qui a déjà dormi en porte-bébé et en profite pour jouer au Lego tranquillement.

Nous ressortons de bonne heure pour dîner dans le restaurant juste en face. Un vrai diner traditionnel avec déco des années cinquante et Juke-box. Les burgers frites et fish and chips sont très bons mais l’addition reste un peu salée.

Lundi 14 mars

On se réveille aux alentours de 9h-9h30, ce qui est assez nouveau. Le rythme du voyage était plutôt 6h30 du fait du lever du soleil super tôt. Mais là, on s’en sort pas mal avec un coucher à 21h, ca nous fait un 12h de sommeil. En même temps avec les décalages horaires subis et la nuit pas géniale dans l’avion, on se rattrape.

Petit déjeuner dans la chambre pour commencer une journée ensoleillée. La température est agréable, autour de 17 degrés. On ne s’attarde pas trop à l’hôtel et on s’en va acheter de quoi pique-niquer dans un supermarché.


Puis, on se balade d’abord dans Fort Mason, un parc sur une colline puis en bord de mer avec l’Alcatraz devant nous.


Les enfants trouvent toujours de quoi s’occuper. Aujourd’hui, l’objectif étant de construire une maison à l’aide de bâtons de bois, pour tous y habiter dixit Lénoie.

Gaspard lui préfère courir et se jeter dans le sable, chacun son plaisir.


On arrive ensuite dans un parc aquatique où de courageux nageurs s’exercent à faire des longueurs dans l’eau fraîche et salée. C’est un espace maritime dédié aux sports aquatiques. Des gradins sont installés au bord pour admirer les sportifs. Nous nous y posons d’ailleurs pour déjeuner.

On repart ensuite direction le sous-marin USS Pampanito. Depuis notre dernière visite à San Francisco, les enfants étaient curieux de voir l’intérieur de ce vaisseau et nous aussi à vrai dire.

Avant d’arriver à destination, nous croisons un lion de mer près d’un bateau de pêche. Le propriétaire préparant quelques poissons fraîchement pêchés, en profite pour lancer les restes non consommables au lion de mer qui n’en fait qu’une bouchée. Nous imaginons bien que ce lion de mer est un habitué reconnaissant aisément le doux bruit du moteur lui ramenant un bon petit repas. Les enfants restent fascinés. Le pêcheur en fait un peu son spectacle devant un public déjà conquis.


Allez, en route pour aller visiter le sous-marin (l’entrée est à 50 dollars pour 2 adultes et 2 enfants).
Ce dernier est véritable, et a servi durant la seconde guerre mondiale. A l’intérieur, tout est d’époque. J’imaginais ça pas aussi étroit. Et dire que des hommes vécurent dans cette boîte de sardines sans trop voir le soleil pendant des semaines! Les enfants posent des questions dans tous les sens. Ce véhicule les intrigue.

Nous continuons vers le musée mécanique, ouvert gratuitement à tous. De nombreux jeux du milieu du 20ème siècle sont ici entreposés et tous en état de marche. Pour quelques centimes ou dollars, il est possible de les faire fonctionner.

Nous ne faisons que regarder et passons notre chemin. Nous voilà en route vers le Pier 39, histoire de trouver un goûter. Nous sommes impressionnés par la foule amassée un lundi, avec enfants qui plus est. On se pose la question des vavances scolaires mais ça ne semble pas être le cas. On admire un « jongleur de feu » tout en cherchant un stand vendant des glaces, crêpes ou gaufres. Nous trouvons mais à des prix exorbitant du genre 11$ la crêpe banane nutella, 7$ la crêpe sucre basique.

Nous nous rabattons finalement sur la boutique Ben&Jerry’s où, certes la glace n’est pas donnée, mais qu’elle est bonne !
On rentre tranquillement à l’hôtel avec Léonie à pied et Gaspard dans mon dos. Tandis que Manu et Marceau passent d’abord faire les courses pour ce soir et demain matin.

Une fois arrivés, cela fait du bien de se poser. Nous aurons encore parcouru pas mal de kilomètres aujourd’hui et San Francsico est très vallonnée. On peut être fiers de nous.

Une fois tous rentrés, douche, diner et dodo. Manu et moi continuerons de discuter de la suite et fin du voyage avant de sombrer. Qu’allons nous décider? Le budget voyage se restreint fortement laissant présager le fait que nous ne pourrons pas faire tous les pays souhaités. Nous nous laissons une dernière nuit avant de décider une fois pour toute la destination finale de notre aventure.

Commentaires

  1. Maminechat says:

    Hâte de connaître la suite !

  2. Laurent Coutin says:

    Hello, cela me rappelle de bons souvenirs ( d’il y’a 30 ans !) avec Coco et Jimmy… Très jolie ville San Francisco….Lombard street, le Golden Gate…
    On avait beaucoup aimé cette ville. Je vois qu’elle est toujours aussi agréable !
    Bises
    Laurent

    1. Ville qu’on recommande aux voyageurs.
      Elle est superbe!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.