Mexique en famille : le bilan !

Nous voilà donc au Guatemala et nous profitons d’une connexion wifi correcte pour vous partager notre ressenti sur ce mois mexicain. Deuxième pays de notre voyage, qui devait être le dernier dans notre itinéraire initial.

Au programme, du soleil, de la plage mais pas que !

Quelques chiffres

33 jours et 33 nuits.

10 pieds à terre différents.

10 bus dont 2 de nuit et avec le recul, ces transports en commun nous ont coûté bien moins cher qu’une location de voiture, nous ont permis de nous reposer et d’y être disponibles pour les enfants, même si cela nous a ôté un peu de liberté.

1 ferry pour l’aller-retour à Holbox.

2 lanchas à Celestun et pour le canyon del Sumidero.

Une vingtaine de taxis.

Quelques tours en minibus pour les excursions dans le Chiapas.

Des dizaines de kilomètres à pied, nous n’avons pas eu le courage de compter.

Trois sites archéologiques Maya visités (Tulum, Ek Balam et Palenque).

Des dizaines de baignades dans la mer chaude, les cenotes, la lagune, les rivières, les cascades, les piscines plus ou moins froides.

Beaucoup beaucoup de tortillas avalées et pas mal de limonades (la vraie, eau et citron plus ou moins sucrée).

Des centaines de « holà » pour les enfants, surtout Gaspard qui attire regards et sourires partout où il passe.

Quelques mots d’espagnol appris pour les petits: Léonie compte, Marceau demande les prénoms et Gaspard gère la politesse de base. Et un peu de remise à niveau pour nous même si nous sommes encore loin de la fluidité.

1 paire de lunettes de vue cassée et 1 paire de lunettes de soleil perdue.

Zéro sentiment d’insécurité : nous nous sommes sentis très à l’aise dans toutes les villes visitées.

Nos coups de coeur :

La mer des Caraïbes si belle, si chaude et ses couchers de soleil.

Nager dans les cenotes avec plein de petits poissons chats et notamment dans celle de Xcanche.

L’ambiance d’Holbox.

Les ruines Maya avec en tête celle de Palenque.

Les ruelles colorées des villes coloniales avec un petit truc en plus pour Campeche.

Le street art.

Les paysages du Chiapas, le Cañon del Sumidero et les nombreuses cascades.

Celestun pour sa faune.

Les marchés bouillonnant d’activités.

La gentillesse de la plupart des mexicains.

La gastronomie : tacos divers et variés, enchiladas, nachos, quesadillas, marquesitas, panuches, ceviche, poissons en diverses cuissons.

Les fruits frais locaux et les jus ou boissons comme l’horchata.

Les coups de cœur des enfants

Voir des crocodiles, des dauphins, des flamands roses, des singes… tout ça dans leur environment naturel.

Les baignades et surtout celles dans la mer des Caraïbes et les cascades d’Agua Azul.

Les paysages des montagnes du Chiapas.

Escalader les ruines et s’y cacher.

Apprendre à sauter et mettre la tête sous l’eau.

Taper les fesses dans la lancha.

Les balançoires et les hamacs partout.

Les jus de fruits frais et les pastèques, melons, ananas…

Les œufs au petit déjeuner et même la purée de haricots rouges pour Léonie.

Nos déceptions :

La pollution, et surtout le plastique partout, dans l’eau, les fossés, les rues…

Bacalar : des travaux, des parcs fermés, une météo moyenne, un camping bof… Nous n’avons pas eu les ingrédients pour vivre le rêve imaginé.

La nourriture vendue dans toutes les épiceries de quartier : trop souvent grasse, salée, sucrée.

Ne pas avoir pu vivre pleinement « El día de los muertos » à cause du covid et ses restrictions.

Ne pas avoir visité Sian Ka’an (ayant eu peur que ce soit long pour les enfants mais en fait ca l’aurait surement fait au vu des autres activités faites et aussi du prix très élevé pour nous 5, environ 400 euros) et Calakmul (peur pour le long trajet aussi).

Le manque d’une cuisine pour se faire à manger.

Le manque d’échange plus profond avec les mexicains faute d’un espagnol suffisant, mais nous y travaillons tous les jours.

Nos bonnes adresses

L’hôtel Fundadores et le restaurant Le Kaat à Valladolid.

L’hôtel Villa Margaritas (avec son excellent petit déj’) et le restaurant Mojito Beach Club à Holbox.

L’appartement Katalox à Tulúm.

Le restaurant Palapa à Celestún.

Pana e cioccolato, un très bon glacier à Tulum.

Le restaurant La Parroquia de Campeche.

Rendez-vous désormais au Guatemala!

Commentaires

  1. Chantal Angot says:

    Coucou la tribu . Quelle belle aventure vous vivez avec vos 3 petits ! Merci de nous faire partager ces moments par l’intermédiaire de votre blog . Pascal et moi sommes allés au Mexique 2 fois 15 jours lorsque Valérie et Philippe y vivaient . Nous avons fait un peu ce que vous avez fait aussi : Palenque , Chiapas , les cascades et le canon Del Sumidero entre autres . Nous en gardons un souvenir inoubliable .
    Bonne continuation , profitez bien de ces moments qui vous marqueront à jamais .
    Bises affectueuses .
    Chantal et Pascal

    1. Oui, on essaie de graver ces moments dans nos têtes. Les photos vont aider aussi 😊. Très beau pays!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *