Minca et la Sierra Nevada

Jeudi 27 janvier

Nous quittons notre campement du parc Tayrona sans grands regrets ! Le parc était vraiment super mais l’hébergement ne nous laissera pas un souvenir impérissable. Nous reprenons la route vers Santa Marta sans passer par des déviations improbables cette fois et payons donc le péage que nous avions évité bien malgré nous la première fois.

Nous faisons un premier arrêt dans un supermarché pour faire un plein de courses pour les prochains jours. Nous prenons ensuite la route qui monte vers Minca dans la Sierra Nevada, sur les hauteurs de Santa Marta. Ça tournicote et Léonie et moi n’apprécions que moyennement !

Nous nous arrêtons à Minca pour retirer de l’argent. En fait, il n’y a pas de distributeur dans le village. Il faut faire un paiement en CB dans un TPE pour obtenir du cash en échange et évidemment cela ne se fait pas sans frais. Donc petit conseil aux voyageurs, retirez de l’argent à Santa Marta avant de monter.

Nous rejoignons ensuite notre logement à quelques kilomètres au dessus de Minca. L’altitude n’est pas très importante, moins de 1000 mètres mais la température est moins étouffante que sur la côte. Le propriétaire vante à JC les hectares qu’il possède et sur lesquels il a fait construire une piscine naturelle et un mirador.

Nous commençons par pique-niquer sur le balcon devant notre chambre puis partons à la découverte des lieux.

Les extérieurs sont effectivement très agréables. Il y a un bassin avec des gros poissons, un coin hamacs et une balancelle. Il y a même des sentiers de randonnée et une cascade à l’intérieur de la propriété nous a t’il dit. Nous verrons cela ces prochains jours. Le mirador, grande terrasse couverte installée tout en haut de la colline est le point d’orgue. Avec une vue panoramique sur la vallée, jusqu’à Santa Marta et l’océan.

La piscine est vraiment jolie et se fond très bien dans le paysage. Par contre, l’eau est très fraîche, comme dans une rivière. Nous allons néanmoins nous tremper les pieds et les enfants jouent à y pêcher avec leurs canes à pêche faites main.

La chambre est correcte mais petite et un peu sombre. Nous y sommes toujours mieux que dans notre cabane d’hier me direz vous. Et il y a de l’eau chaude, une bonne nouvelle pour toute la famille.

Nous dînons au restaurant de l’hôtel, le plat du jour, escalope de poulet grillée avec devinez quoi ? Des frites bien sûr mais aussi une bonne salade de crudités pour alléger un peu tout ça. Et une bière locale pour arroser le tout.

Vendredi 28 janvier

Après un réveil matinal et un petit déjeuner très bon, nous prenons la voiture pour nous rendre à Minca. Nous achetons du pain et une viennoise chocolat dans une boulangerie « francesa ». Le pain est excellent. On se dirige ensuite vers un supermercado pour compléter le pique nique de ce midi.

A mi chemin entre Minca et notre hôtel, un point d’intérêt semble convoité par pas mal de monde. Il s’appelle Pozo Azul. Il s’agit d’une balade menant à un torrent en cascade. Il faut savoir que de nombreux moto-taxis emportent ou ramènent des touristes par le même chemin que nous empruntons. On croise un 4×4 qui s’est également aventuré sur le chemin sans trop d’encombre. Après 1h de promenade, nous arrivons à un petit torrent avec cascades (pas super impressionnant).

Quelques groupes ont déjà investi des rochers pour profiter, manger ou même se baigner. L’eau est fraîche. Les enfants se baigneront jusqu’à mi-mollet. On trouve un coin où manger pendant que le flot de visiteurs s’accroît au fur et à mesure.

On laisse place pour faire demi-tour et s’arreter en chemin. On n’allait pas oublier le dessert. On achète des glaces et un pain roulé au chocolat. Et on poursuit jusqu’à la voiture. Il y a un peu de dénivelée mais rien de méchant. Les enfants auront marché tout le long avec quelques pauses mais sans réellement ronchoner!


A l’hotel, on profite du belvédère qui forme un énorme atout. On joue à cache-cache, au Uno, au facteur… Bref, la journée se finit tranquille. On admirera même un coucher de soleil sur les montagnes. Le diner se fera dans notre chambre avec conserves et dodo.

Samedi 29 janvier 

Le jour se lève, direction le petit déjeuner accompagné des paons de l’hôtel, avant d’aller faire une randonnée partant de notre site d’hébergement. Le sentier dure 1h d’après le peu d’informations qu’on a.

On part avec enfants et sac à dos. Ca grimpe un peu mais nous allons à notre rythme. Nous apercevons les montagnes d’en face et les variations de reliefs typiques d’ici. Après 45 minutes de montée, nous arrivons à une impasse. Déception… Nous n’avons pourtant raté aucune intersection. On rebrousse chemin pour aller pique-niquer à une cascade située à 10 minutes de notre logement. Elle n’est pas exceptionnelle mais a le mérite d’exister.

Une fois les estomacs pleins, on rentre et nous dirigeons vers le mirador. On ne se lasse pas de la vue sur Santa Marta en contrebas et de la mer qui se dessine derrière. On passe une bonne partie de l’après-midi là-haut à jouer et se reposer. On mangera un très bon diner au restaurant de l’hôtel où tout est fait maison, le gros plus du site. On retourne à notre chambre pour tomber dans les bras de Morphée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.