San Cristóbal de Las Casas

Jeudi 11 novembre

Nous voilà dans le Chiapas, à San Cristóbal de las Casas, 2200 mètres d’altitude. Une étape qui se veut nature et cela nous réjouit d’avance. Les températures sont plus basses, entre 15 et 20 degrés au meilleur de la journée et encore plus basses la nuit. Nous ressortons donc les pantalons et les gilets.

Arrivés par le bus de nuit à 9h30, nous nous dirigeons à pied vers le centre pour prendre un vrai petit déjeuner. De nombreux taxis et vendeurs ambulants nous interpellent. Presque tous sont en habit traditionnel, nous ressentons déjà un nouveau dépaysement.

Nous nous arrêtons près d’un marché et choisissions le deuxième stand malgré les tentatives désespérées de la serveuse du premier pour nous donner sa carte. La seconde nous appelle au loin mais ne semble pas autorisé à sortir de son périmètre alors on lui donne sa chance.

Nous commandons trois plats d’œufs traditionnels que nous partageons et des boissons dont le chocolat chaud local. Nos boissons chaudes sont servies dans de très jolis petits pichets en terre cuite.

Nous n’avons aucune nouvelle des gérants de l’appartement que nous avons loué pour les quatre jours à venir. Nous avons pourtant écrit il y a plusieurs jours pour prévenir de notre arrivée tôt et demander si l’on pouvait avancer le check in. Quelqu’un nous a répondu qu’ils allaient voir et nous confirmer la veille. Mais depuis, pas de nouvelles. Je les ai relancé hier soir avant de prendre le bus mais rien ce matin alors que je sais que mon message a été lu. La bonne nouvelle, c’est que je capte un peu de 4G ici. Alors, j’écris à nouveau pour dire que nous sommes arrivés et qu’ils nous donnent simplement une heure pour récupérer les clés.

Nous nous rendons ensuite vers la place principale pour patienter puisque nous n’en savons pas plus. Nous ne sommes pas installés depuis dix minutes qu’un message nous annonce que l’appartement est prêt mais seulement si l’on vient tout de suite. Ce n’est pas la même adresse que sur l’annonce et nous avons plus d’un kilomètre à pied, avec tout notre bazar. Ça commence un peu de travers cette histoire. JC part devant avec Léonie et je suis avec Gaspard à bras et Marceau par la main. Rétrospectivement, nous aurions pu prendre un taxi mais ça ne nous a même pas traversé l’esprit.

Nous nous installons avec plaisir dans l’appartement, heureux de retrouver une plus grande surface et surtout une cuisine. Mais nous déchantons rapidement, il y a pas mal de défauts : ampoules grillées, robinet d’eau qui ne coule pas, absence de chauffage, isolation thermique et sonore inexistante… Tant pis, nous ferons avec.

Nous couchons les enfants pour une sieste réparatrice. Pendant ce temps, je prends un taxi pour faire un plein dans un grand supermarché puisque nous restons quatre nuits et allons pouvoir nous cuisiner de vrais repas. La négociation avec le chauffeur est facile. Par contre, je dois courir dans le supermarché car je ne veux pas le faire attendre trop longtemps.

De retour à l’appartement, nous rangeons les courses et prenons un gros goûter puisque nous n’avons pas pris de repas ce midi suite à notre petit-déjeuner tardif. Puis, nous sortons nous balader dans les ruelles du centre. C’est coloré, plein de boutiques sympas et de restaurants variés. L’ambiance nous semble assez cool ici.

Nous grimpons ensuite jusqu’à l’église Nuestra señora de Guadalupe, située en haut d’un grand escalier. Elle donne sur la rue principale, piétonne mais la visibilité est limitée par des arbres. Nous en faisons le tour et découvrons derrière un joli panorama sur la montagne environnante.

 

Nous nous baladons jusqu’au coucher du soleil et en profitons pour acheter des fruits et des légumes dans une petite boutique. Puis, nous rentrons dîner et préparons un délicieux smoothie banane-goyave-poire. Nous nous couchons de bonne heure pour récupérer un peu de la nuit précédente. Mais avant, il faut se couvrir car il fait vraiment froid ici la nuit sans chauffage !

Commentaires

  1. Thésy says:

    Coucou la petite famille. Nous continuons de voyager avec vous.
    Toujours de jolies photos, des jolis panoramas et beaucoup de couleurs… N ous attendons la suite avec impatience.
    Gros bisous à tous les cinq😘😘😘😘😘

    1. Avec plaisir pour partager encore et encore avec vous tous !

  2. Julien Fonteneau says:

    Hola la tribu,

    Que lindos fotos! quedarse mas tiempo en el mismo lugar me parece una buena ocpcion para descansar.

    Tienen agua caliente?

    Parece lindo la region de chiapas con Misol Ha y agua azul. Espero de ver las fotos.

    Que van a cocinar? No extranan a la comida francesa?

    Un beso

    1. Nous avons de l’eau chaude…en quantité limitée ! Mais c’est bien comme ça on économise de l’eau.
      Nous cuisinons simple, légumes à l’eau, pâtes, riz… mais ça nous fait plaisir ! Ce qui nous manque c’est le fromage et le bon pain ! Mais on en a trouvé du correct ici avant-hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *